Dix circuits aménagés sur des emprises ferroviaires

Dix circuits aménagés sur des emprises ferroviaires

Qu’ils soient pavés ou composés de poussière de pierre, les circuits aménagés sur d’anciennes emprises ferroviaires proposent des randonnées à vélo accessibles à tous en raison de leur faible dénivelé. Plusieurs autres raisons les rendent dignes d’intérêt, dont le fait qu’ils se déploient dans un décor enchanteur et qu’ils sont parsemés de lacs, de rivières et de haltes qui offrent autant d’options pour contempler la nature et casser la croûte. 

Voici un aperçu des circuits à découvrir lors d’une randonnée d’une journée ou d’une expédition échelonnée sur quelques jours :

La Montérégiade – Montérégie

Une ancienne voie ferrée désaffectée a donné lieu à un sentier cyclable de 48 kilomètres reliant Saint-Jean-sur-Richelieu et Granby. Les cyclistes y traversent une zone agricole, tout en étant à l’abri du vent et du soleil grâce au boisé qui se dresse de part et d’autre de la piste, principalement composée de poussière de roche. Par ce tronçon de la Route verte #1, on accède à plusieurs autres pistes cyclables.

L’Estriade − Cantons-de-l’Est

Cette piste cyclable de 97 kilomètres traverse Granby, Canton de Shefford, Bromont et Waterloo, empruntant le tracé de la voie ferrée qui desservait autrefois ces municipalités. Bordée d’arbres sur toute sa longueur et ponctuée de 47 immenses sculptures extérieures qui en font le plus grand musée à ciel ouvert au Canada, cette piste à vocation familiale fait partie de la Route verte et des plus beaux circuits du Québec. D’autant plus que les haltes, sites et autres aménagements destinés aux cyclistes ont été conçus en utilisant l’ancien matériel du chemin de fer. Comme cet ancien wagon de queue transformé en relais et bloc sanitaire.

Sentier nature Tomifobia − Cantons-de-l’Est

Ce sentier multifonctionnel de 19 kilomètres aménagé sur une ancienne voie ferrée vous mènera à Stanstead, aux frontières des États-Unis. Il permet aux cyclistes, comme aux randonneurs et aux joggers, de profiter d’espaces sauvages et de paysages aussi riches que variés. Longeant la rivière Tomifobia qu’il enjambe à quatre reprises, il se déploie au cœur d’un parc linéaire de 140 acres idéal pour l’observation de la faune. Vous pourrez y apercevoir castors, tortues et cerfs de Virginie, ainsi que plus de 75 espèces d’oiseaux. 

Parc linéaire des Bois-Francs – Centre-du-Québec

Aménagée sur l’ancienne voie ferrée du Grand Tronc, cette piste cyclable de 77 kilomètres est composée à 90 % de poussière de pierre. Partie intégrante de la Route verte #1 et du Sentier transcanadien, le Parc linéaire des Bois-Francs est l’épine dorsale de plusieurs circuits vélo sur route dans Victoriaville, la MRC l’Érable et la région du Centre-du-Québec. Le long de la piste cyclable, on retrouve plusieurs types d’hébergement (hôtel, motel, gîte touristique et camping), ainsi que la Vélogare du Grand-Tronc de Victoriaville. Ce pavillon de services inclut notamment un bureau d’information touristique et un service de prêt gratuit de vélos et de vélos adaptés. Le secteur de Victoriaville du Parc linéaire des Bois-Francs est par ailleurs recommandé par l’organisme Kéroul parmi les pistes cyclables accessibles du Québec. 

Parc linéaire Le P’tit Train du Nord – Laurentides

Ce tronçon de la Route verte #2 partiellement pavé est le plus long parc linéaire au Canada ! Aménagé sur l’ancienne voie ferrée qui permettait de transporter les skieurs de la ville vers les montagnes, il relie Bois-des-Filion à Mont-Laurier sur une distance de 232 kilomètres. Rivières, lacs, montagnes, charmants villages et anciennes gares transformées en points de services pour les cyclistes expliquent notamment sa grande popularité. 

Parc du Corridor aérobique – Laurentides

Le circuit de 58 kilomètres reliant autrefois Morin-Heights à Amherst par voie ferrée permet un contact privilégié avec la nature. Il traverse des paysages boisés ou agricoles, des lacs et cours d’eau dont la rivière du Nord, de même que des villages pittoresques. Un parcours des plus agréables à découvrir en vélo hybride ou en vélo de montagne.

Cycloparc PPJ − Outaouais

La piste aménagée sur l’ancienne voie ferrée de la Pontiac Pacific Junction offre un parcours que se partagent les cyclistes et randonneurs sur une distance de 92 kilomètres le long de la région du Pontiac. Panoramas agricoles et forestiers, vues exceptionnelles sur la rivière des Outaouais, pont couvert et petites communautés authentiques figurent parmi les attraits qui jalonnent ce sentier cyclable composé de poussière de roche et ponctué d’aires de repos et de campings sauvages. 

Corridor des Cheminots – Québec

Cette piste de la Route verte et du Sentier transcanadien s’étend sur 22 kilomètres en partance du centre-ville de Québec vers Shannon à l’ouest et accueille autant les cyclistes que les piétons, les amateurs de patins à roues alignées et les personnes à mobilité réduite puisqu’elle est pavée. En plus d’offrir de beaux paysages, ce corridor récréatif est également utilisé comme voie de transport pour les cyclistes qui travaillent à Québec.

Vélopiste Jacques-Cartier/Portneuf − Québec

Reliée à la ville de Québec par le Corridor des Cheminots qui change de nom à Shannon, cette piste de 68 kilomètres exclusivement réservée aux cyclistes s’étire de St-Gabriel-de-Valcartier à Rivière-à-Pierre. Située en pleine nature, elle offre un parcours cyclable riche en lacs, rivières, montagnes et autres attraits. Une navette-vélo est disponible sur réservation sur cette ancienne emprise ferroviaire composée de poussière de pierre qui représente un tronçon de la Route verte #6.

Parc linéaire interprovincial Petit Témis – Bas-Saint-Laurent

La piste d’un peu plus de 134 kilomètres propose un circuit idéal à découvrir en famille en raison des nombreuses aires de services aménagées pour les cyclistes, incluant des aires de pique-nique et des espaces de camping rustique. Elle relie Rivière-du-Loup à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. D’une longueur de 28 kilomètres, la section reliant Cabano à Dégelis est particulièrement attrayante puisqu’elle longe le lac Témiscouata.


 © Header : Parc Linéaire des Bois-Francs, Warwick, Tourisme Centre-du-Québec / Buzz productions

Partagez sur :