La Véloroute des Bleuets : plus qu’un circuit… une expérience

La Véloroute des Bleuets : plus qu’un circuit… une expérience

Unique et incontournable, la Véloroute des Bleuets a de quoi rendre fiers les Saguenéens. Et ils le sont ! Cette boucle de 256 kilomètres qui se déploie sur piste cyclable, sur chaussée désignée et en accotement asphalté est un excellent moyen de découvrir les attraits et saveurs du Saguenay−Lac-Saint-Jean. Ceinturant le majestueux lac Saint-Jean, le circuit également utilisé par les piétons et les amateurs de patin à roues alignées a tout pour plaire : des points de vue époustouflants; des villes et villages sympathiques; des kilomètres de plages sablonneuses où il fait bon s’arrêter pour un pique-nique ou pour se rafraîchir; 35 haltes munies de tables à pique-nique; et un niveau de difficulté allant de facile à intermédiaire (seulement trois pentes de 9 % ou plus). En d’autres mots : un circuit au cœur de la nature et des villes et villages qui plaira autant aux sportifs, aux contemplatifs qu’aux familles. 

Le circuit cyclable plaît également en raison des sympathiques Ambassadeurs bénévoles qui le parcourent et qui ne demandent qu’à partager leur passion sur ce joyau de leur région, et les histoires qui s’y rattachent. Sans compter les restaurateurs, hôteliers et aubergistes qui se font un plaisir d’accueillir chaleureusement les cyclistes qui s’arrêtent dans leur établissement. Et ils sont nombreux, car rares sont ceux qui complètent le circuit complet en une seule journée. Étirant leur périple sur trois, quatre ou cinq jours, les cyclistes profitent ainsi des nombreuses infrastructures d’accueil qui jalonnent ce circuit de la Route verte qui attire plus de 200 000 cyclistes chaque année et qui rayonne au-delà de nos frontières ! « Lors des voyages que j’ai guidés en Arizona, à Las Vegas et en Californie, j’ai eu de nombreuses occasions de constater à nouveau à quel point l’engouement pour la Véloroute est indéniable », a écrit sur son blogue le chroniqueur vélo et ambassadeur médiatique de la Véloroute des Bleuets, Yvan Martineau. Ce circuit qui ceinture le lac Saint-Jean fait fureur ! » 

Avec un peu de chance, vous pourriez apercevoir des renards ou des orignaux (tôt le matin !) dans la portion enclavée de 16 kilomètres située dans le parc national de la Pointe-Taillon, la seule qui n’est pas asphaltée. Comment ne pas craquer aussi pour la section entre Saint-Gédéon et Roberval qui longe une voie ferrée, à l’écart de la route ? La plus belle de tout le circuit, selon plusieurs Saguenéens, qui vous suggéreront d’entreprendre votre périple dans le sens antihoraire. Histoire que les côtes soient moins ardues (même si elles sont rares) et que le vent vous soit favorable. 

Vous souhaitez profiter d’une escapade clé en main ? Faites appel à une des entreprises qui propose l’hébergement et le transport de bagages. Vous avez complété la boucle de la Véloroute des Bleuets et souhaitez découvrir d’autres trésors cachés de cette magnifique région ? Parcourez la Véloroute du Fjord du Saguenay qui couvre l’autre portion de la région, et prolongez votre séjour au royaume des bleuets grâce à un circuit cyclable régional de plus de 700 kilomètres. 

Pour plus de détails : veloroutedesbleuets.com et experiencevelo.ca


 © Véloroute des bleuets, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

Partagez sur :